Notre code de déontogie

Les formateurs

Les membres, formateurs réguliers ou intervenants ponctuels de Soft s'engagent dans une démarche déontologique dans la conception et l'animation des stages dont ils ont la charge.

Soft s'entoure de formateurs et intervenants indépendants qui n'ont pas le statut de salariés. Ils incombent à chaque intervenant d'être en règle et à jour de cotisations auprès des organismes sociaux (URSSAF et autres organismes sociaux). Soft vérifie la réalité de l'affiliation des formateurs.

Les formateurs Soft acceptent seulement les missions pour lesquelles ils sont compétents et capables d'assurer leur mission avec professionnalisme.

Soft et les formateurs Soft mènent des évaluations régulières auprès des stagiaires et des sociétés et entreprises éventuelles qui financent les formations. Ils intègrent les observations qui leur sont faites afin d'améliorer leur pratique.

Compétences professionnelles

La direction et les formateurs de Soft s’engagent à accompagner leurs clients dans la réalisation d’objectifs précis. Le formateur est tenu d'utiliser sa compétence dans le respect des valeurs de ses clients au mieux des intérêts de ces derniers. Soft s'assure des preuves des diplômes et du niveau de qualification de chaque intervenant. Les méthodes enseignées reposent sur des théories reconnues pour leur sérieux et leur efficacité. Le formateur se tient au courant des avancées et précisions apportées dans son domaine de compétence ce qui implique une formation continue par des formations ou des lectures. Le formateur ne pratique et n'enseigne que des méthodes et des théories pour lesquelles il peut justifier de connaissances et d'une expérience suffisantes.

Seuls les praticiens en relaxation certifés par Soft peuvent devenir personne ressource lors d'une session de formation. La personne ressources est présente pendant tous les stages et peut animer des séances de relaxation et les ateliers pratiques de relaxation.

Secret professionnel

Les formateurs et la personne ressource respectent le secret professionnel concernant tout ce qui leur est confié durant les stages. Les formateurs sont susceptibles de livrer une évaluation des compétences de l'apprenant à l’institution, collectivité ou entreprise qui finance sa formation mais en aucun cas des précisions sur sa vie personnelle, sa personnalité ou son comportement pendant les stages. Soft prescrit aux membres du groupe une obligation de secret quant à l'identité des participants et de discrétion sur le déroulement des séances, notamment sur l’attitude de chacun au cours desdites séances.

Cadre de la formation

Avant le commencement de la formation, L'Eurl Soft s'engage contractuellement et bilatéralement avec chaque stagiaire par contrat ou convention de formation stipulant les droits du client ainsi que les règles de fonctionnement auxquelles il s’engage. Le programme et le type de méthode employé sont précisés. Contrat ou convention spécifie le déroulement des stages (y compris les conditions d'annulation ou d'arrêt), la durée de la formation, les conditions financières (honoraires, prises en charge, règlement des stages manqués), le secret professionnel, la possibilité de recours en cas de litige. Dans le cadre de sa pratique, Soft et les formateurs instaurent une règle de non-violence physique et morale sur les personnes et les biens.

Relation avec les stagiaires

Le formateur respecte valeurs et intégrité de l'apprenant. Il est responsable de la relation qu’il établit avec lui. Il y a abus de cette relation à partir du moment où le formateur manque à son devoir et à sa responsabilité envers le participant pour satisfaire son intérêt personnel (par exemple, sur le plan sexuel, émotionnel, social ou économique). Le formateur s'abstient de toute relation sentimentale avec ses étudiants en formation.

Les intervenants de Soft, formateurs et personnes ressource s'abstiennent de proposer aux participants tous stages, formations ou accompagnements rémunérés qu'ils pourraient organiser en dehors de Soft. Cette limitation n'a pas de caractère absolu et s'envisage en bonne intelligence entre les divers protagonistes.

Toute forme d'abus représente une infraction aux directives déontologiques spécifiques concernant la profession. Compte tenu des conditions particulières de confiance et de dépendance qui caractérisent la relation de formation, l'entière responsabilité des abus incombe au formateur. Tout agissement irresponsable dans le cadre de la relation de confiance créée par la formation constitue une faute professionnelle.

Relations professionnelles avec ses collègues

Le formateur travaille de manière interdisciplinaire avec des représentants d'autres sciences, dans l'intérêt du client. Il fait preuve de solidarité avec ses collègues, coopère avec eux. Il s'interdit de critiquer et de dévaloriser d'autres approches.

Manquements aux règles de déontologie

Toute plainte interne ou externe sera examinée par Soft. En cas de manquement avéré à une des obligations citées plus haut, Soft pourra décider d'interrompre momentanément ou définitivement toute collaboration avec ledit formateur.