Foire aux questions

Soft, répond à vos questions courantes

"Formation sophrologue ou formation relaxologue ? Je ne sais pas laquelle choisir"

Pour choisir entre les 2 formations, il est intéressant de voir quels objectifs vous amènent à faire cette formation. Si vous souhaitez découvrir un métier à part entière pour en faire votre profession principale alors la formation de sophrologue est la plus adaptée. Si vous voulez découvrir les métiers du bien-être dans le cadre d'une reconversion professionnelle ou si vous souhaitez proposer des séances de relaxation en complément d'une activité principale, peut être la formation praticien en relaxation est-elle la plus adaptée.
Des doutes sur cette question ? Contactez Laurence par mail ou téléphone.

"Comment se déroule l'entretien d'entrée en formation ?"

L'entretien d'entrée en formation se déroule dans nos locaux à Balma ou au centre Odélys de Gaillac avec Laurence. Il peut également se faire par téléphone ou par zoom. Cet entretien doit vous permettre de prendre votre décision en toute sérénité. Il nous permet de nous caler sur l'objectif professionnel de la formation : devenir praticien en relaxation ou sophrologue. C'est aussi l'occasion de présenter notre enseignement et de vous faire découvrir les lieux.

"La formation est-elle reconnue par les institutions publiques ?"

Comme beaucoup de centres dispensant des formations bien-être, notre école ne délivre pas de diplôme reconnu par l'État. Nos certificats de praticien en relaxation et sophrologue ont la valeur que nos élèves leur donnent.

"Est-ce que je vais pouvoir, après les 6 mois de formation, m'installer en tant que praticien en relaxation ?"

Tout dépend de votre pratique professionnelle et de votre expérience. De façon très objective, une bonne connaissance des relations interpersonnelles est nécessaire pour s'installer en tant que relaxologue. Beaucoup de nos stagiaires font la formation en complément d'une activité déjà en place (psychologue ou psychothérapeute, praticien en massages bien-être, soins infirmiers ou kinésithérapie, yoga, reiki, énergétique, naturopathie, enseignement, sport, coaching ...) Certains font cette formation pour découvrir les métiers du bien-être. 

"Les "grands" groupes me font un peu peur, combien de participants sont admis pas session ?"

Nous privilégions les groupes de taille réduite, de 8 à 10 participants maximum par session. Nous proposons ainsi un suivi personnalisé et nous faisons en sorte que chacun se sente bien et "à sa place" durant la formation .

"Est-ce que je dois investir dans du matériel particulier pour faire la formation ?"

Les supports de cours vous sont fournis et reprennent l'essentiel du weekend ; ils sont inclus dans le prix de la formation. De votre côté, vous devez prévoir du matériel pour prendre des notes, un tapis pour les séances allongées et un Dictaphone pour enregistrer les séances de relaxation ou de sophrologie.

"Y-a-t-il une part importante de travail personnel à fournir durant la formation ?"

La réponse est oui sans hésiter. Les relaxologues et les sophrologues en devenir s'entraînent en réécoutant les séances et en les répétant dès la fin du second weekend. Nous recommandons aussi de trouver des personnes bienveillantes dans son entourage qui se prêtent au jeu pour s'entraîner à guider.

"Je n'aime pas ma voix et je crains qu'elle ne soit pas adaptée pour guider des séances de relaxation...

Il n'y a pas de bonne voix ou de mauvaise voix pour guider les séances. Très souvent, on porte un regard négatif sur sa voix. Dans un métier où l'outil principal est la voix, il nous a semblé essentiel d'adoucir le regard que l'on porte sur elle pour arriver à accueillir sa voix, voire même l'accepter et l'aimer.